Super Décathlon GreatPlane

La boite

Couvercle ôté, dans la boîte nous découvrons, parfaitement rangé et protégés, les éléments constituant l’avion. Après un inventaire du contenu, on constate que rien ne manque, hormis les roues. Au niveau de la documentation, on trouve un plan en deux planches A1 recto verso et une notice en anglais de 44 pages bien détaillée avec des photos. 

Le montage


Avant toutes choses, pas de précipitation, commencez par bien étudier les différentes pièces en les vérifiant à l’aide du plan et de la notice de montage. Toutes les côtes sont en pouces. C’est pour ça qu’il faut bien s’assurer que vous allez couper la bonne baguette ou prendre la bonne planche. Si vous suivez la notice, le premier travail consiste en la construction de la dérive et du stabilisateur, ensuite vient la fabrication de l’aile et enfin celle du fuselage.


La dérive ne pose aucun problème particulier, on prendra soins de bien fixer, voire de renforcer la fixation de la roulette de queue qui est pris en sandwich entre la dérive et le fuselage, car après les premiers essais de roulage, je me suis aperçu quelle était fortement sollicitée. Le stabilisateur est une construction classique faite de baguettes balsa qui nécessite un bon travail d’assemblage et de ponçage.


La construction de l’aile ne pose aucune difficulté, elle est de conception classique, toutes en nervures. Les saumons pourront être confectionnés comme le vrai ou comme le kit. Pour ma part j’ai suivi le kit.

En suivant la notice ou en s’inspirant des photos et du plan, la construction du fuselage ne pose pas de problème particulier. Le montage du moteur pourra est fait soit avec le moteur tête en bas ou sur le côté. Personnellement j’ai préféré mettre la tête sur le côté, c’est vrai cela enlève de l’esthétique mais utilisant pour la première fois un moteur 4 temps, je me suis gardé le côté pratique pour l’utilisation. Le moteur utilisé est OS 48 Surpass.

L’installation de la radio pourra être faite comme sur le plan, vu la place intérieure, le choix du type de servos ne sera pas primordial.

La déco.

La décoration fournit dans la boîte est très complète, seul l’immatriculation a été rajoutée. Afin de le rendre un peu plus réaliste, j’ai ajouté les haubans sur l’empennage.

Le vol


Après bien des hésitations, enfin le modèle est sur le terrain. Dernières vérifications avant le vol, contrôle de mon pilote d’essai Yan Houdart – dit Monsieur le Comte. Un premier test de roulage sur goudron et sur herbe est effectué afin de s’assurer que le modèle répond correctement aux ordres. Test moteur – Ah ! Que c’est beau ce bruit du 4 temps… Le modèle roule tranquillement sur la piste et….. il vole ! Parfaitement aligné, il s’élève et prend de l’altitude. Yan commence par effectuer les réglages de trim. OK, tout est correct, on y va ! Et là tout passe, tonneau, vrille, vol dos, looping, test décrochage, bref après ces multiples figures, M. le Comte donne son OK pour moi. Je m’attendais à prendre un modèle rapide, vif dans ses actions, mais non il très sain, maniable et respect à merveille la douceur des commandes qu’on lui donne. L’atterrissage est doux, il faut penser que c’est un bicycle et il suffit d’arrondir au dernier moment et le modèle se pose tranquillement.

Conclusion

Après plusieurs vol, je constate que le modèle vieillit bien. Je trouve quand même trois points sensibles qu’il faudrait corriger à la construction :

  • la roulette arrière sur une piste en dur tout va bien, mais sur l’herbe à la longue la fixation dans la dérive devient fragile,

  • les jambes du train avant son un peu souple, il serait nécessaire de renforcer cette partie en la rendant un peu plus rigide,

  • le dernier point serait de refaire le capot moteur en fibre.

Dans l’ensemble, je suis très satisfait de ce modèle et pour ceux qui voudraient se lancer dans la voltige ou l’utiliser comme second avion d’entraînement, il est parfaitement adapté à ce genre de situation.

 

Envergure 1,63 m Longueur 1,14 m
Masse annoncée 2,6 à 3,0 kg Masse obtenue kg
Surface 45 dm² Centrage / bda mm
Charge alaire annoncée 58 à 67 g/dm² Charge alaire obtenue g/dm²
Moteur conseillé 6,5 à 7,5 cm3 2T Moteur utilisé OS 48 FS
Fonctions radio : Ailerons, Profondeur, Dérive, Moteur
Débattements (mm) : Aileron +/- …  Dérive +/- …  Profondeur +/- …